• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Articles récents

  • Méta

  • Mes albums récents

    • Album : Vézénobres 2015
      <b>vézénobres 2015 (5)</b> <br />

La ronde des garrigues (30)

Posté par smac30 le 28 mars 2013

Gajan, le 10 mars 2013

  • La Ronde des garrigues
  • 12 km 214m D+
  • Départ 9h30

Fort de mon podium et de ma 5° place au scratch au Vigan du WE dernier, je me présente à Gajan pour la ronde des garrigues avec comme objectif de confirmer en essayant de faire tout aussi bien. Le profil de l’étape est très différente, nous sommes sur une foulée vallonnée donc tout en relance, +/- un tiers en monotrace. Nous somme, sortie club!! L’organisation étant débordée par les inscriptions – 3 courses : 12 km solo, duo et un 7km solo – le départ est reculé d’1/4 d’heure. Temps magnifique, boue bien présente sur le parcours.

Nous sommes tous regroupés sur une placette avec un léger entonnoir pour en sortir. Les 3 courses partent en même temps, soit plus de 300 coureurs. Avec mes ambitions, je me place en 2° ligne et surtout pour ne pas me faire enfermer dès le départ. C’est parti, ça part vite, environ 20 coureurs devant, impossible de savoir qui est sur quelle course. Le premier kilo fait étirer le peloton, je suis bien en rythme et bien placé sur ce faux plat descendant et montant. Je vois Christophe quelques mètres devant. Je fais tampon entre la tête et les poursuivants.

Au km 1.2 on attaque la bosse principale du parcours, déjà cela va nous donner une idée sur les forces en présence et savoir qui est parti trop vite. Tout le monde garde son rythme, mais j’en profite pour revenir petit à petit sur un groupe de 4 coureurs. Entre temps, Samuel est passé devant, la grande forme !On se lâche ensuite dans la descente et je fais la jonction sur la fin. Pas le temps de souffler on attaque la 2° bosse. 800m 40+ en monotrace accidenté, en pleine garrigue. Je dépasse 2 coureurs dans la montée. Je suis bien, les jambes sont là, mais le souffle comme d’habitude commence à manquer. Il y a encore du travail !! Dans la descente je double le 3° coureur du groupe. Objectif Christophe !! et si tout se passe bien, un autre coureur un peu plus loin devant.

Je reste un long moment à lui tenir le short, sur un bon rythme !  Au km 6, 3° bosse, et passe devant. 1km plus loin, autre bosse, je passe 2 coureurs qui semblent former une équipe puis un peu plus loin, reviens sur Samuel. Au km 8, changement de tactique, plus personne à rattraper, il faut désormais sauver son «c.. », éviter les retours éventuels.

Un peu avant le Km 9.5 on attaque la dernière côte, la plus dur pour moi, un large chemin DFCI où on voit « à des km à la ronde ». Je passe devant Samuel mais le souffle manque. Je me retourne voir ce qui m’attend. Ca revient derrière, ça va être dur de tenir, mais c’est un sacré test physique et moral ! J’ai l’impression de marcher sur cette piste. Ca ne semble pas raide mais pourtant impossible de tenir un rythme plus soutenu. Un peu plus loin, je me retourne à nouveau, ça se rapproche !! Km 10.9 j’atteins le sommet et bascule enfin vers le village. Encore 1.5km à tenir. Je dévale le bitume, je VEUX garder ma place, j’entends une foulée derrière!! Malgré 2-3 très bon résultats persos, je n’ai encore jamais vécu un tel finish avec la pression qui va avec, même si on ne se bat pas pour un podium scratch. Je termine à 20 de moyenne. Les derniers virages et je passe la ligne d’arrivée. Place sauvée ! juste derrière moi un duo finalement, puis pas le temps de reprendre mon souffle, Samuel en finit et Christophe quelques secondes derrière. Quelle bataille !! Super tir groupé du Club !!

La ronde des Garrigues (30) dans Dans le Gard profil-gajan

On attend un peu, et le classement tombe. 8° au scratch sur 168 !! Pas de classement par catégorie. Je demanderai plus tard l’info pour savoir si en Sénior je suis sur un podium hors scratch. Dans l’attente.

Encore un bon moment passé sur les sentiers, le résultat en prime. Prochaine étape le 24 mars à Saint-Jean des Ollières (63) pour le trail des piqueurs. Perso sur le 11km 450+. Objectif podium de catégorie désormais et/ou rentrer dans les 10%. Première des 7 courses de suite qui m’attendent.

Publié dans Courses 2013 | Pas de Commentaire »

Marathon de Marseille

Posté par smac30 le 28 mars 2013

Marathon de Marseille : Le SMAC craint dégun !

Ce dimanche 24 mars se déroulait la 5ème édition du marathon de Marseille. Le SMAC qui est sur tous les fronts depuis le début de l’année avait organisé une sortie club dans la cité Phocéenne.
Pas moins de 13 adhérentss étaient du voyage (quatre sur le marathon, 1 sur le semi et deux équipes de 4 coureurs sur le marathon par équipe). Après une liaison Saint-Mamert-Marseille sans encombres le samedi après-midi, les coureurs se présentaient au Parc Chanot afin d’y récupérer les dossards et le tee-shirt souvenir. Rapidement installés dans un hôtel proche du départ et après avoir pris un repas riche en hydrates de carbone dans l’un des meilleurs restaurants italien de la cité, il convenait pour nos courageux de trouver rapidement le sommeil car le réveil était programmé pour 5 h 30. Ce ne fut pas chose aisée dans une ville ou crier, klaxonner ou démarrer en trombe sont des coutumes bien implantées. Lors du copieux petit-déjeuner pris dès 6 h, la concentration est palpable et la météo très humide fait craindre aux athlètes de devoir redoubler d’efforts. Mais personne ne se plaint et chacun prépare minutieusement son sac de rechange, ajuste son dossard et enfile la tenue du club d’un bleu identique à celui de la ville de Marseille. Près de 5000 coureurs se massent sous l’arche de départ où les élus Marseillais encouragent le peloton à manifester haut et fort contre la violence actuelle qui donne une très mauvaise image de la ville. A 8 h précises, le départ sur la Canebière libère nos coureurs qui se rendent rapidement compte qu’il ne pourront pas rivaliser avec la délégation du Kénya que la pluie réussi tout juste à ralentir pour permettre au public d’admirer ces foulées si aériennes. Les Saint-Mamertois ont tous réalisé leur objectif de départ excepté leur Président qui était contraint à l’abandon sur entorse au 18ème kilomètre. Le retour dans le Gard se faisait dans la bonne humeur en fin d’après-midi après une pause restaurant bien méritée. Dans un mois tout juste, le semi-marathon est déjà dans les têtes de nos forçats de la route.

Marathon de Marseille dans Courses 2013 mparseille

Publié dans Courses 2013 | Pas de Commentaire »

Trail du Pic du Pal (12)

Posté par smac30 le 1 mars 2013

Séverac-le-Château (12), le 24/02/2013

  • Trail du Pic du Pal
  • 12km 450m D+
  • Départ 10h30

Me voici de retour sur les sentiers de la compète, un mois après la course d’Estézargues. Il s’agit du trail du Pic du Pal à Séverac-le-Château dans l’Aveyron, le 12km 450+. Les conditions météorologiques de ce 24 février sont très difficiles : neige, glace, vent avec une température de -5°C à l’abris … une première pour moi. Arrivée la veille, j’en ai profité pour visiter le château avant de vite me replier au chaud à l’hôtel :-)

Trail du Pic du Pal (12) dans En Aveyron dossard

Bien couvert, je me rends sur le lieu du départ pour voir partir les courageux du 30km, 8h30 !! J’en profite pour retirer mon dossard. Dans 2h ça sera notre tour. Et il ne fait pas plus chaud, ou moins froid plus exactement ! Plus d’une centaine sur notre 12km, je me place aux avant-postes. 11km officiellement et 900m rajoutés. Départ lancé, et ça part très vite en faux-plat descendant sur un km. Je suis vite débordé de toute part, ceci en étant à 16 de moyenne …. Je n’essaie pas de suivre le rythme, les muscles sont encore froids et je ne veux pas risquer la blessure.1.3km de bitume avant de récupérer le sentier. 4 ascensions au programme sur ce circuit, la première est la plus longue et débute au km 2. Il faut que j’en profite pour remonter au classement, je me situe entre 30 et 40 à vu d’œil. J’attaque sur un bon rythme la montée, 1km pour 110+ sur sentier large recouvert de neige glacée. Nous restons en file indienne sur les seules parties non glissantes ; étant plein Nord, on est pas loin d’être sur une patinoire, une première pour moi dans de telles conditions. Je lâche la 3° partie du peloton et remonte petit à petit, j’en double quelques uns.

severac-chateau-2 dans En Aveyron

Arrivés au plateau à 800m d’altitude, nous sommes balayés par les rafales de vent glacial. Je relance immédiatement pour accentuer mon avance sur les poursuivants. Je double 2 coureurs. Il s’agit maintenant d’attaquer la descente. 700m pour dévaler 100- sur le premier monotrace du parcours !! Les 2 coureurs en profitent pour me repasser. Zone ultra glissante, ils y sont plus à l’aise que moi, certainement plus habitués aussi :-)

severac-chateau-27

Arrivés sur le plat, je relance sur ce km et demi et reviens et dépasse facilement les 2 même coureurs ainsi qu’un 3°. Je me lance maintenant à la chasse. Km 6.5, une rampe de 700m pour prendre 80+ avec en prime un bon faut plat au sommet. Je marche à quelques reprises pour reprendre mon souffle. J’ai en ligne de mire 1 coureur proche et un autre plus loin, tel est mon objectif. A nouveau au sommet on se remange les rafales glaciales et les sentiers glacés. Bien 15cm de neige glacées par endroit !!! Et c’est là que mon genou droit décide de faire des siennes, le froid doit accélérer le phénomène qui survient habituellement vers les km 15. On verra bien. Puis on repique au km 8 vers les « profondeurs ». On plonge à travers un immense champ glacé sans en voir le bout, et de suite je songe aux navigateurs d’en-temps qui pensaient trouver le vide au bout de l’océan ; la même sensation !! A nouveau je suis distancé par mes prédécesseurs. On prend en contre-bas un monotrace très sinueux avec le vide comme accompagnateur. J’envoie tout ce que je peux sur cette partie et frôle la correctionnelle à plusieurs reprises.

severac-chateau-5

Puis quelques centaines de répis avant d’attaquer la troisième difficulté, l’ascension de la chapelle Notre-Dame de Lorette. Grimpette courte mais raide, impossible de courir sur cette partie : 60+ sur 250m !! Arrivé au sommet, quelques secondes pour reprendre le souffle et contempler furtivement cette chapelle, puis je repars de plus belle. On replonge désormais vers la ville au pied de la cité médiévale. Et il faut grimper maintenant aux ruines du château, dont les portes ont étés spécialement ouvertes pour l’occasion. 1.1km de montée en 2 parties : la première à travers les ruelles de la cité où j’en profite pour rattraper le coureur que je suivais depuis 5km, et la deuxième, où je le doublerai, la montée au château  »hors sentier » avec l’aide des cordes qui n’étaient pas en trop!! Arrivé au site, je récupère 3 coureurs du 30km. J’attaque la descente vers l’arrivée en compagnie d’un autre coureur. Grosse frayeur dans les escaliers, belle glissade, merci aux rampes pour m’avoir soutenu et éviter la catastrophe, et tout ceci sous les yeux d’une caméra de l’organisation ;-) si je suis « sélectionné » pour le clip officiel de la course je vous en ferai part histoire de rigoler. Dans les ruelles monotraces de la cité, après avoir échangé quelques brèves, mon partenaire du moment me laisse passer me voyant plus rapide et surement pressant j’avoue. Je dévale à bloc les derniers mètres et passe la ligne d’arrivée.

severac-chateau-10

Epreuve éprouvante pour moi par rapport aux conditions climatiques, pour pouvoir tenir un rythme soutenu constant. Mais courir sur (et sous) la neige et glace (pour la première fois) restera un excellent souvenir. Après un retour à l’hôtel pour une bonne douche chaude, je reviens prendre connaissance du classement. Au final je finis 21° sur 128 arrivants, 12.48km au GPS 450+ en un peu plus d’1h04m. Un peu déçu tout de même, mon objectif étant le top 15 au vu du nombre d’arrivants, mais bon …. Courir reste un plaisir et c’est bien là l’essentiel. Finalement le genou a tenu, je le paierai demain :-)

profil-pic-du-pal

Repos désormais, pour être en forme pour le 1° objectif de l’année, le trail du pays viganais de samedi !! Objectif Top 20 quelque ce soit le nombre de participants ; les yeux plus gros que le ventre ?? réponse samedi soir.

Publié dans Courses 2013 | Pas de Commentaire »

Course nature d’Estézargues (30)

Posté par smac30 le 26 janvier 2013

Estézargues, le 20 Janvier 2013

  • 12km
  • 180+
  • Départ 10h

2° course de l’année pour moi et 2° nouvelle épreuve du calendrier. Direction Estézargues à côté de Remoulins. Seul représentant du S.M.A.C. au milieu de la garrigue, faudra m’employer pour porter haut les couleurs !! Annoncés 12km pour 250+ avec la principale difficulté à la fin, bon profil pour moi, majorité de monotraces ! On va s’éclater. L’accueil est très chaleureux  et il ne manque de rien : café, thé, madeleine, …. Tout est parfait et ça fait plaisir ! Le temps est très menaçant, mais avec de la chance on passera entre les gouttes. 8°C mais l’humidité très pénétrante, vive l’hiver !

Course nature d'Estézargues (30) dans Courses 2013 estezargues2

Départ lancé, 300m de bitume pour récupérer les sentiers. Me suis lancé dans la tête du peloton, dans les 25 premiers. Comme à St-Gervasy, on « traverse » l’Autouroute, puis on attaque un monotrace, rythme bien soutenu à 15 de moyenne sur ces 3.7km de descente pour commencer. La
pluie de ces derniers jours a fait des dégâts, terrain boueux à souhait, roche légèrement glissante. Je m’éclate dans ce tracé où il faut être 100% attentif.

Les places se sont vites figées au bout d’un km. Je ne me fais pas endormir et double mes premiers coureurs. Chaud les marrons pour passer, pas beaucoup de place. On attaque désormais les 4.3km de montée non-stop, rien de méchant mais bien casse patte car toujours en monotrace, même
si on récupère à certains moments des chemins type DFCI permettant d’essayer de reprendre un rythme constant. Beaucoup de mal pour moi pour rester « rapide » dans cette partie. Je rattrape un groupe très étiré.  Au km 7.6 on attaque une grosse bosse qui me coupe le souffle, j’en profite pour récupérer en faisant du fractionné sur ces 500m.

estezargues2 dans Courses 2013

Puis on bifurque sur un nouveau monotrace dans une belle descente où je me fais plaisir et reviens sur le groupe. Toujours ces pifs-pafs qui nous
régalent ! mais attention où on met les pieds, j’en fais l’amère expérience et passe à deux doigts de la correctionnelle sur une racine. Maintenant
l’objectif et de faire sauter le groupe dans la dernière et principale ascension du parcours, qui approche.

Côte moins dure que prévue mais n’étant pas au top dans ce domaine aujourd’hui, elle paraît bien raide ! On touche au but et décide de ne rien lâcher cette fois-ci. Je double un coureur et en reste 4 devant dont 2 paraissant intouchables. En sortant d’un monotrace on récupère un large
chemin quelques dizaines de mètres pour ensuite bifurquer à nouveau sur un monotrace. On m’annonce 13° !! Je ne pensais pas être aussi bien classé. Et c’est à cet embranchement que les 2 coureurs qui me précèdent, ne voient pas la bifurque et tracent tout droit. Au dernier moment, du coin de l’œil je remarque une rue-balise. Quelques secondes d’arrêt pour rappeler les 2 gars, puis c’est reparti. On en termine définitivement du D+ et attaquons la descente finale sur l’arrivée. Je vais faire en sorte de garder ma place, car j’entends revenir de plus belle. Je me fais doubler par un coureur. Je m’accroche et reviens sur le plat du bitume, on repasse sous le pont de l’autoroute. On se dit 3 mots sur le parcours et me dit que je peux y aller car il est cuit. Je ne me fais pas prier et relance pour en terminer.

profil-estezargues

Super parcours, un vrai mini-trail, bien boueux et sinueux le rendant très très intéressant. Excellent buffet d’après course : coca, jus de fruit, eau gazeuse, sucré, salé, ….. parfait. Dans l’attente des résultats officiels, je finis 11° sur 166, donc très bonne performance personnelle, dans la continuité depuis ma reprise fin octobre dernier à St-Roman de Codières. Finalement, ce parcours en garrigue fait 12 km pour 180+ ;

Dimanche prochain, je remets le couvert, à St-Paul-Trois-châteaux dans la Drôme, pour la foulée Tricastine et ses 11km 260+

Jean-E.

estezargues3

Publié dans Courses 2013 | Pas de Commentaire »

Duo blanc de l’Aigoual (30)

Posté par smac30 le 14 janvier 2013

 Lors de ce premier Duo blanc de l’Aigoual, en ce 5 janvier 2013, 5 membres du SMAC y ont participé (désistement de dernière minute de Cécile pour cause de Laryngite).

L’équipe fille composée de Cathy P. et Mylène s’est très bien comportée en obtenant une très jolie place dans sa catégorie.

Les deux « anciens » ont fait parler leur expérience, avec les nouveaux galons en V2 de notre président Philippe Chambon et Claude et ses aller-retour incessants.

La flèche de Saint-Bauzély, alias Christophe B. a fait souffrir son coéquipier d’un jour pour obtenir une excellente 20° place scratch !!!!

Quand on sort d’une course exigeante, avec ses 400m D+ de nuit et sur la neige, enchaîner sur Caveirac samedi prochain (12/01) paraît peut-être plus facile !!

Publié dans Courses 2013 | Pas de Commentaire »

Course des 3 collines (30)

Posté par smac30 le 8 janvier 2013

St-Gervasy, le 6 janvier 2013

  • 10.4km
  • 200+
  • Départ 10h

Fort de ma bonne fin de saison, je me présente à St-Gervasy pour ma première course de l’année avec de bons espoirs au scratch. Nouvelle course sur le calendrier, on part dans l’inconnu. Pas de profil de disponible. Sur le tracé on distingue 3 ascensions («3 collines »), rien de bien méchant mais surement casse patte pour garder un rythme soutenu constant. Un bon test pour moi, voir un peu ce que ça donne à ce niveau là. Nous sommes 5 du Cévennes Trail Club à avoir fait le déplacement. Tout comme plus de 300 autres coureurs, sacrée réussite pour la municipalité et la CAP Bombonera.

Course des 3 collines (30) dans Courses 2013 st-gervasy-6janv2013-2

C’est aussi ma première représentation pour le SMAC de mon ami Philippe. Je vais essayer de leur apporter ma petite expérience de la CAP et porter haut leur couleur, en plus de mon autre club, le Cévennes Trail Club.

Un vent glacial nous accueille généreusement. Personnellement, 20 bonnes minutes d’échauffement ne suffisent pas à mettre en marche la machine, les muscles sont contractés. Puce électronique de sortie, le départ est donné. Placé aux avant-postes, je prends un bon rythme de départ sur le faux plat descendant (plus 14.8 de moyenne sur les 2 premiers kms). Nous traversons l’autoroute pour rejoindre la garrigue et la première ascension. On quitte le bitume et attaquons au KM2 la montée. Bien cassante comme prévu, je garde le rythme est décide d’attaquer à ce moment là. 8 km à tenir avec 3 bosses, un peu risqué peut-être, on est là pour se tester ! A ce moment précis, aucune difficulté à grimper, je gratte des places petit à petit sur ces 1.5 kms « ascensionnels ». Pas de répit au sommet, je relance immédiatement.

A nouveau une zone de 2kms, mais tout en relance cette fois-ci, je gratte des mètres sur mes prédécesseurs en prévision de la prochaine bosse. Je profite un peu, tout de même, pour profiter de la beauté des paysages qui s’offre à nous. Un pur régal. Le terrain est cassant, caillouteux à souhait, quelques portions de monotraces, rien de vraiment plat, une vraie bonne course nature, bien plus qu’une simple « foulée ».

KM6, 2° bosse, je garde le rythme et reprends à nouveau des coureurs. Celle-ci est bien moins méchante, beaucoup plus courte, 500m pou 40 à 50+. On récupère du bitume dans la descente pour attaquer au KM 7.5 le kilomètre de gros faux-plat. C’est sur cette partie que je lâche les chevaux et rattrape un bon groupe que j’avais en ligne de mire depuis la fin de la dernière montée. Sur les quelques « ligne droites » je perçois notre Thierry au bout, une grosse minute doit nous séparer. On récupère du bitume, j’arrive à garder l’allure depuis le départ et fleurte avec les 14 de moyenne ! Grosse satisfaction pour l’instant. Reste encore la dernière côte pour monter à la chapelle. Cette dernière apparaît et j’attaque la montée en récupérant la première féminine de l’épreuve. On a récupéré de la caillasse pour rejoindre la chapelle ! Un dernier « coup-de-cul » et on bascule à trois dans la descente finale. Et là, le messie de dresse devant moi, une belle pente bien raide, caillouteuse comme on peut trouver à certains moments sur les sentiers du mont-bouquet. Sans réfléchir je dévale comme un fou furieux, je sais que ça ne devrait pas suivre. J’en profite sur ces 500m pour passer 2 autres coureurs. Arrivé au pied, bitume pour rejoindre l’arrivée. On retraverse l’autoroute sur le pont. Je cravache, pas pour rattraper Thierry  mais pour éviter un éventuel retour.

Et voilà l’arrivée ! Mission accomplie, pas de baisse de régime sur ce circuit exigeant pour rester constant. Le travail paye. Thierry fraîchement V2 vient faire une 2° place de catégorie et finit 16° au scratch et moi 2 places derrière (7° de catégorie). Puis arrive Fabrice, Romain et Didier. Bravo à vous tous, bien belle journée. Parcours super sympa en garrigue, on craignait un max de bitume ou un excès de DFCI, organisation et bénévoles au top, vu le nombre de coureurs, ravito à gogo à l’arrivée !!! La première galette des rois 2013 c’était à St-Gervasy !! ;-)

profil-3-collines dans Courses 2013

Pour les chiffres, 44m16s pour ces 10.4km et 200 positifs, soit 14.1 de moyenne, première fois en 4 ans !! De bon augure pour la suite, et dans la continuité. Ma meilleure perf depuis mes débuts, je rentre dans les 6% (18° sur 310 arrivants, 333 inscrits). Prochain RDV, en fin de mois à St-Paul-Trois-Châteaux pour la foulée Tricastine, parcours de 11 km 260m D+

Publié dans Courses 2013 | Pas de Commentaire »

123
 

Tournoi National U11 et U13 |
Totalsport |
Lomonko |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Achatmaillotdefoot
| Maillotfrance13
| Onzefootball